Enfants : 6 lieux à sécuriser chez soi

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Près de 80 % des accidents dont sont victimes les enfants de 0 à 14 ans surviennent à l'intérieur de la maison, provoquant plusieurs centaines de décès par an.

Un chiffre d'autant plus alarmant que 90 % de ces accidents pourraient être évités...

Ces quelques conseils vous aideront à adapter votre habitat et votre mode de vie pour limiter les risques.

Les bases de la sécurité à la maison

Pour sécuriser votre habitat, vous devez prévenir les risques spécifiques à chaque endroit. Toutefois, quelle que soit la pièce, pensez toujours :

  • à ne jamais mettre de meuble sous une fenêtre. L'enfant pourrait escalader le meuble et accéder à la poignée ;
  • à bloquer l'ouverture des fenêtres avec un système spécial, pour plus de sécurité :
    • Vous pouvez notamment installer des poignées de fenêtre à clé, à environ 20 €. Ce système bloque la poignée afin que votre enfant ne puisse pas la tourner.
    • Il existe également des entrebâilleurs de fenêtre, 20 €, qui empêchent d'ouvrir complètement les battants.
    • La domotique propose enfin des solutions intéressantes dans ce domaine. Ainsi, grâce à un système de détecteurs, vous serez alerté par une alarme si une fenêtre est ouverte. Cette solution est plus onéreuse, entre 30 € et 200 € ;
  • à installer des caches devant toutes les prises ;
  • à mettre tous les sacs plastiques hors de portée, pour éviter que votre enfant ne s'étouffe avec.

 +++

Cuisine : 15,4 % des accidents

15,4 % des accidents domestiques concernant des enfants surviennent dans la cuisine. Des gestes simples, ainsi que des équipements adaptés, permettent de les éviter.

Voici quelques gestes simples à adopter :

  • Lorsque vous cuisinez, tournez les manches des casseroles vers l'intérieur, c'est-à-dire vers le mur sur lequel la cuisinière est adossé. De cette façon, votre enfant ne risquera pas de faire tomber la casserole sur lui et de s'ébouillanter.
  • Éloignez les enfants du four lorsque celui-ci est en marche. Ainsi, ils ne se brûleront pas en touchant la paroi :
    • Il existe des fours dont la paroi est tempérée, ce qui signifie qu'elle ne chauffe pas (environ 500 €).
  • Mettez tous les produits d'entretien en hauteur :
    • Ils contiennent en effet des produits très toxiques et peuvent être à l'origine de brûlures et d'empoisonnements.
    • Sensibilisez votre enfant le plus tôt possible aux pictogrammes présents sur ces produits : inflammable, corrosif, etc.
  • Rangez systématiquement tous les couteaux, fourchettes et autres ustensiles aiguisés.
  • Ne laissez pas vos briquets et allumettes à la portée de votre enfant.
  • Si l'un de vos plats prend feu, couvrez-le avec un linge humide pour étouffer l'incendie.
Lire l'article Ooreka

Équipements de sécurité indispensables dans la cuisine

Pour un coût global de 160 € environ , optimisez la sécurité de votre cuisine :

  • Si votre four n'a pas de paroi tempérée, équipez-le d'une grille de protection (environ 30 €).
  • Pensez également à sécuriser vos placards et tiroirs avec des bloque-porte et des bloque-tiroir, environ 5 € l'un.
  • Installez un mitigeur sur votre robinet :
    • Il régulera la température de l'eau, limitant les risques de brûlures.
    • Cet équipement est pratique, mais relativement onéreux : comptez entre 80 € et 100 € pour un produit de bonne qualité.
  • Un extincteur peut également être un outil précieux en cas d'incendie, à partir de 20 €.
  • Dans la même optique, veillez à toujours avoir une couverture antifeu à disposition, environ 15 €. Elle vous permettra :
    • d'étouffer les débuts d'incendie ;
    • de couvrir les personnes dont les vêtements prennent feu.
Lire l'article Ooreka

Salle de bain : 5 % des accidents

Les accidents dans la salle de bain sont moins fréquents, environ 5 % en ce qui concerne les enfants. Restez tout de même vigilant.

Des gestes simples peuvent vous permettre d'éviter un accident :

  • Réglez la température maximale du chauffe-eau à 50 °C pour éviter les risques de brûlure.
  • Fermez systématiquement votre armoire à pharmacie à clé, ou rangez les médicaments.
  • Ne laissez jamais votre enfant seul sur la table à langer ou dans la baignoire s'il a moins de 6 ans.
  • Faites toujours couler un peu d'eau froide après avoir actionné l'eau chaude, afin de refroidir les robinets et tuyaux.
  • Rangez fréquemment la salle de bain. Cela évitera à votre enfant de trébucher et/ou de se cogner.
Lire l'article Ooreka

Équipements indispensables pour une salle de bain sécurisée

Pour un coût global de 140 € environ, optimisez la sécurité de votre salle de bains :

  • Investissez dans un tapis de douche ou de baignoire antidérapant en plastique, environ 10 €. Le sol d'une salle de bains étant souvent humide, vous limiterez ainsi les risques que votre enfant ne dérape près de la paroi dure de la baignoire ou de la douche.
  • Équipez la lunette de vos toilettes d'une fermeture de sécurité, environ 3 € - particulièrement indiqué pour les très jeunes enfants commençant à se déplacer.
  • Installez un mitigeur sur votre robinet :
    • De cette manière, l'eau ne pourra pas dépasser une certaine température.
    • Comptez entre 80 € et 100 € pour un matériel de bonne qualité.
  • Les nourrissons doivent être lavés dans une baignoire pour bébé, entre 20 € et 40 € pour un produit standard. Plus petite, elle limite les risques de noyade. Un enfant peut en effet se noyer en 3 minutes dès que le niveau d'eau atteint 20 cm... Soyez donc très attentif.
Lire l'article Ooreka

Chambre : 10,9 % des accidents

La chambre est le seul endroit où l'enfant peut rester sans surveillance. Dans 10,9 % des cas, les enfants sont victimes d'un accident domestique dans leur chambre. Soyez donc particulièrement vigilant.

La sécurité de votre enfant passe par des gestes simples :

  • En apparence inoffensifs, les jouets sont la cause de 6 000 décès d'enfants par an... Soyez très attentifs :
    • Choisissez toujours des jouets adaptés à l'âge de votre enfant. Pas de petits jouets (billes, petites figurines, etc) pour un bébé, par exemple. Facilement ingérables, ils pourraient provoquer un étouffement.
    • Pour les peluches et poupées, vérifiez que les petits éléments (cheveux, poils, yeux, etc) sont bien fixés.
    • Ne laissez pas votre enfant toucher aux piles d'un jouet.
    • Apprenez-lui très tôt à ranger ses jouets. Éparpillés aux sols, ils pourraient le faire trébucher.
    • Tous les jouets de votre enfant doivent porter la mention CE, norme européenne qui garantit que le jouet est sans danger.
  • Ne couvrez pas votre bébé avec une couette ou une couverture : il pourrait mettre la tête dessous et s'étouffer. Préférez lui mettre un vêtement adapté pour la nuit : gigoteuse, surpyjama, etc.
  • Jamais de verrou ou de clé dans la serrure, l'enfant pourrait s'enfermer.
  • Ne laissez pas vos animaux domestiques entrer dans la chambre de votre enfant : ils pourraient se coucher sur lui et provoquer un étouffement. Un animal, si gentil soit-il, n'est jamais fiable à 100 %. Il faut donc toujours prendre en compte les risques de morsures, griffures, etc.
Voir le projet Ooreka

Équipements indispensables pour une chambre sécurisée

Pour optimiser la sécurité de le chambre de votre enfant, prévoyez entre 45 € et 130 € :

  • Équipez la porte de la chambre d'une barrière de sécurité, entre 20 € et 30 € :
    • De cette manière, votre enfant ne pourra pas sortir de sa chambre.
    • Attention toutefois, bloquer une issue peut s'avérer dangereux. N'utilisez cet équipement que si vous êtes certain de pouvoir intervenir rapidement en cas de danger.
  • Autre équipement utile, le baby phone :
    • Il vous permet d'entendre ce qui se passe dans la chambre du bébé.
    • Il coûte entre 25 € et 100 € selon son degré de perfectionnement : simple, vidéo, etc.
  • Les meubles de la chambre doivent avoir des coins arrondis.
  • Évitez les lits superposés. Pour les très jeunes enfants, jamais de lit sans barreaux.
  • Préférez la moquette au parquet pour limiter les risques de glissade et amortir les chutes.

Séjour : 14 % des accidents

Le salon est l'une des pièces les plus fréquentées de la maison. Elle est aussi l'une de celles où il y a le plus d'accidents, 14 % en ce qui concerne les enfants. Prenez les mesures nécessaires.

Au salon aussi, des gestes simples permettent d'éviter le pire :

  • Attention aux plantes vertes, qui peuvent être toxiques. Pour la même raison, évitez les engrais en granulés, qui se posent sur la surface de la terre et peuvent être confondus avec des bonbons...
  • Ne laissez jamais vos briquets et allumettes à la portée de l'enfant.
  • Si vous possédez une cheminée, veillez à mettre les cubes d'allume-feu hors de portée. Il pourrait les ingérer.
  • Si vous prenez l'apéritif dans votre salon, évitez de laisser vos fonds de verre d'alcool à sa hauteur.
  • Éloignez également les cacahuètes, chips ou autres biscuits des très jeunes enfants, pour limiter les risques de fausse route.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Équipements de sécurité indispensables dans un séjour

Pour sécuriser votre salon, comptez entre 30 € et 60 € environ :

  • Si vous possédez une cheminée, équipez-la d'une grille de protection, entre 25 € et 50 €.
  • Les coins d'une table basse étant à la hauteur de la tête d'un jeune enfant, équipez ce meuble d'angles de protection, entre 3 € et 5 € la pièce.
Lire l'article Ooreka

Escalier : 8,7 % des accidents

L'escalier peut être très dangereux pour votre enfant. Vous pouvez facilement limiter les risques.

Quelques gestes simples à adopter :

  • Si votre enfant est à 4 pattes, apprenez-lui à descendre l'escalier à reculons. De cette manière, s'il tombe, ce ne sera pas la tête la première.
  • Ne laissez jamais votre enfant monter l'escalier en chaussettes. Cela augmente les risques de glissade.
  • Jusqu'à 4 ans, l'enfant doit toujours être accompagné d'un adulte pour monter et descendre.
  • Évitez de placer sa chambre juste à côté d'un escalier.
Lire l'article Ooreka

Équipements indispensables pour un escalier sécurisé

Pour optimiser la sécurité de votre escalier, comptez entre 35 € et 40 € environ :

  • Placez des tapis antidérapants sur les marches, environ 10 € l'un.
  • Des barrières de sécurité doivent impérativement être installées en haut et en bas de l'escalier :
    • Veillez toutefois à pouvoir les ouvrir rapidement en cas de danger.
    • Une barrière coûte entre 25 € et 30 €.

Jardin, garage et cellier : 25,4 % des accidents

Les accidents domestiques sont également nombreux à l'extérieur de la maison, ou dans des espaces non habités. N'oubliez pas de les sécuriser eux aussi !

Au jardin

  • Tout plan d'eau : piscine, mare, etc., doit être clôturé.
  • Tenez votre enfant éloigné du barbecue.
  • Si votre enfant fait du vélo dans le jardin, obligez-le à porter un casque.
  • Votre enfant ne doit pas s'approcher de certaines plantes, comme le laurier rose ou la ciguë, qui peuvent être toxiques.
  • Rangez systématiquement vos outils de jardinage ainsi que les engrais, désherbants, etc.
  • Les portiques et aires de jeux doivent être installés sur de la pelouse, jamais sur une surface dure.
  • Si vous avez un bac à sable, couvrez-le lorsque votre enfant n'y joue pas pour éviter que les animaux s'en servent de litière.

Au garage

  • Mettez vos outils de jardinage et de bricolage hors de portée de votre enfant. Même chose pour les échelles et escabeaux.
  • Ne laissez jamais vos clés sur le contact de votre voiture.

Au cellier

  • Ne rangez jamais les produits alcoolisés ou les produits d'entretien à hauteur de l'enfant.
  • Si vous repassez dans votre cellier, débranchez toujours votre fer après vous en être servi et ne laissez pas le fil à la portée de l'enfant.
Lire l'article Ooreka

Équipements indispensables pour protéger votre enfant dehors

Pour un budget d'environ 220 €, optimisez la sécurité de votre jardin :

  • Votre piscine doit toujours être protégée par une couverture ou une bâche portant la norme NFP 90-308, à partir de 20 €.
  • Plus onéreux mais toujours utile, équipez vos points d'eau d'une alarme détectant les chutes, à partir de 200 €.
  • Optez pour une porte de garage équipée d’accessoires de sécurité, notamment d'un système anti-écrasement :
    • La porte s'arrêtera automatiquement et se relèvera de quelques dizaines de centimètres si elle heurte votre enfant.
    • Ce système est intégré aux portes et ne peut être vendu séparément.
  • Les portiques et aires de jeu doivent porter la mention CE, gage de sécurité.
Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Pour prendre soin de vos enfants, quelques contenus pourront vous aider :

Découvrez nos guides pratiques, complets et gratuits :

Ces pros peuvent vous aider