Sommaire

Porter un bébé en écharpe

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Après avoir porté bébé 9 mois dans votre ventre, il est enfin arrivé ! Dans la continuité de votre grossesse, vous pouvez porter votre enfant en écharpe dès la naissance. Cette grande bande de tissu vous permet de faire la transition entre le cocon de liquide amniotique et la vie sur Terre. L'écharpe peut aussi vous faciliter la vie lors de vos promenades avec bébé, à condition de maîtriser la technique.

Découvrez comment porter un bébé en écharpe.

1. Comprenez pourquoi porter bébé en écharpe

Cette technique peu paraître parfois désuète, mais si le portage de bébé en écharpe existe depuis des décennies, ce n'est pas pour rien. Les bienfaits de cette pratique sont nombreux !

Bébé moins stressé

Durant les premiers mois, le portage permet de répondre à un besoin du nourrisson : bébé n’aime pas être séparé de ses parents. Porté en écharpe, votre enfant souffre moins de cette séparation et pleure moins qu'un enfant en poussette. Blotti contre vous, il se sent en sécurité et peut se laisser aller à la contemplation du paysage qui l’entoure ou à une petite sieste, bercé par vos mouvements.

Une meilleure digestion

Quand bébé est apaisé, il grandit mieux. La technique du portage en écharpe faciliterait la digestion du tout-petit en diminuant les problèmes de reflux gastro-œsophagien. Par ailleurs, les éructations sont plus faciles : l’air s'évacue mieux de son tube digestif. Les coliques se voient aussi diminuées.

Des parents libérés

Porter bébé en écharpe permet également de vous libérer les bras. Vous vaquez ainsi à vos occupations quotidiennes tout en vous occupant des besoins de votre enfant et sans vous éloigner de lui. En adoptant ce mode de portage, certains parents arrivent même à se passer complètement d’une poussette.

Lire l'article Ooreka

2. Réalisez un nœud de base pour porter bébé en écharpe

Il existe de nombreuses façons de porter bébé en écharpe en fonction des situations. Vous devez avant tout apprendre à réaliser le nœud de base. Un petit entraînement est nécessaire pour y arriver.

  • Placez l'écharpe comme une cape sur votre dos.
  • Dégagez l'une de vos épaules et faites passer le pan de l'écharpe sous votre aisselle.
  • Tirez la partie centrale de l'écharpe vers votre ventre en faisant glisser l'écharpe sur votre dos, puis bloquez l'écharpe sous votre aisselle.
  • Avec votre main opposée, froncez petit à petit l'écharpe sur l'épaule encore enveloppée pour réaliser une première bretelle.
  • Enroulez autour de votre ventre et de votre torse le pan coincé sous votre aisselle, sans le froncer.
  • Une fois votre dos également enroulé, remontez ce pan sur votre épaule libre.
  • Froncez le tissu comme le pan précédent afin de former la seconde bretelle.
  • Passez les bretelles sous le tissu qui entoure votre ventre.
  • Ajustez parfaitement le tissu en tirant sur les bretelles et en ramenant progressivement le tissu qui s'enroule autour de votre ventre sur vos côtes et sous vos aisselles.
  • Croisez les bretelles au niveau de votre sternum.
  • Nouez les extrémités par un double nœud.
  • Enroulez la bretelle du dessous autour de votre hanche pour revenir vers l'avant et coincez-la entre vos jambes avant de faire de même avec la seconde bretelle.
  • Faites un double nœud sur votre ventre avec ces deux extrémités.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

3. Variez les positions pour porter bébé en écharpe

Les positions pour porter votre enfant en écharpe sont multiples. Un temps de rodage est nécessaire avant de trouver celle qui est la mieux adaptée. Il vous faudra aussi évoluer en fonction de l’âge de votre enfant.

Portez bébé en écharpe sur le ventre

Pratiquez cette technique avec un nouveau-né et durant les premiers mois. Ce portage proche du « peau à peau » offre une proximité unique avec votre nourrisson. Vous pouvez l’entourer facilement de vos bras pour le câliner et l’embrasser. Bébé sera rassuré par vos gestes et par votre odeur.

Il vous permet également d’allaiter votre enfant très facilement sans même le sortir du tissu de portage.

Portez-le sur le côté

Porter bébé sur le côté ressemble au portage spontané au bras. Il élargit le champ de vision de votre tout-petit, lui permet d’avoir plus de sensations de mouvements et de découvrir un peu plus le monde qui l’entoure. C'est la solution intermédiaire avant de tenter le portage sur le dos. Cela vous permet de prendre confiance avant de laisser plus d’autonomie à votre enfant.

Portez bébé en écharpe sur le dos

Il est temps de mettre bébé face au monde. Si cette technique s’adapte très bien à un nouveau-né comme à un enfant plus âgé, il est préférable que vous attendiez d’être prêt(e) avant de la tester. 

Le portage sur le dos offre à votre enfant une plus grande liberté de mouvements et élargit considérablement son champ de vision. Derrière votre épaule, il peut regarder devant lui et découvrir le monde qui l’entoure. Ce portage permet aussi de répartir le poids de votre enfant et soulage votre dos.

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Ayez conscience des risques à porter un bébé en écharpe

Porter son bébé en écharpe est agréable à bien des égards. Il existe cependant des risques à cette pratique.

Les douleurs de dos

Si vous avez le dos sensible, le portage sur le ventre est déconseillé. Des douleurs lancinantes au niveau lombaire risquent de vous tirailler. Pour vous soulager, préférez porter bébé sur le dos et alternez avec la poussette.

Le portage sur le côté est asymétrique : tout le poids se trouve d’un côté. Cette position peut, là aussi, vous créer des douleurs dorsales en plus de vous déséquilibrer. Pour votre dos, mieux vaut équilibrer le poids de l’enfant.

Lire l'article Ooreka

La suspension par l'entrejambe

La position de bébé jambes pendantes ne respecte par la physiologie. Sa colonne vertébrale est tassée et cambrée par la position qui lui est imposée. Avec la suspension par l’entrejambe, l’enfant n’est pas non plus soutenu au niveau des cervicales.

La compression par le tissu

Le tissu de votre écharpe peut compresser des parties du corps de votre enfant, notamment les artères fémorales situées à l’intérieur des cuisses. Sa circulation sanguine peut être perturbée, surtout si vous le portez jambes pendantes : assurez-vous que le tissu de l'écharpe ne fasse pas garrot.

Bébé peut aussi être essoufflé par la compression du tissu sur sa poitrine : veillez à ne pas trop serrer l’écharpe.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Ces pros peuvent vous aider