Sommaire

Emmailloter son bébé

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

En Europe, l’emmaillotage des nourrissons fut très longtemps une pratique courante. Abandonné dans les années 1960 au profit de la gigoteuse, il revient à l’honneur depuis quelques années car il permet de sécuriser certains bébés, les aide à dormir mieux et plus longtemps, ainsi qu’à soulager angoisses et coliques.

Cette fiche pratique vous explique comment emmailloter un bébé.

Zoom sur les bienfaits de l'emmaillotage

Emmailloter un bébé présente plusieurs avantages.

Rassurer et apaiser bébé

En fin de grossesse, un bébé est étroitement contenu dans l’espace restreint de l’utérus. Après sa naissance, il peut se sentir désorienté et perdu en quittant cet espace confiné. L’emmaillotage est alors susceptible de le rassurer et de l’apaiser.

Bloquer le réflexe de Moro et procurer un sommeil de qualité

Dans leur sommeil, les nouveau-nés ont parfois le réflexe d’écarter brusquement les bras du corps (réflexe de Moro), ce qui entraîne généralement leur réveil.

En rassurant le bébé et en bloquant le réflexe de Moro, l’emmaillotage procure souvent au bébé un sommeil plus paisible et plus long.

Soulager les angoisses du soir et les coliques du nourrisson

Dans certains cas, l’emmaillotage contribue à limiter les fameuses angoisses du soir et à soulager les coliques du nourrisson grâce à la chaleur et la douce pression exercée sur son ventre par la couverture.

Consulter la fiche pratique Ooreka

1. Emmaillotage : les consignes à respecter

Vous pouvez emmailloter votre bébé dès la naissance et jusqu’à l’âge de 3 mois. Au-delà, l’emmaillotage n’est pas conseillé, il est préférable de laisser votre enfant gigoter librement.

Contrairement à ce qui était pratiqué jadis, il n’est pas question d’emmailloter votre bébé 24 h sur 24. Il est essentiel qu’il fasse aussi l’expérience d’une totale liberté de mouvements pendant de larges plages horaires.

Emmaillotez-le :

  • pour la nuit ;
  • éventuellement le soir, à l’heure critique des angoisses, des coliques et des pleurs inconsolables ;
  • éventuellement pour une ou deux siestes dans la journée.

2. Optez pour un lange adapté à l'emmaillotage

Utilisez un linge ou une couverture ordinaire

Un carré de coton souple (type tissu à langer), d’environ 100 x100 cm convient parfaitement pour emmailloter votre bébé. En hiver, vous pouvez utiliser à la place une fine couverture.

Optez pour une couverture spéciale emmaillotage

Différentes marques de puériculture proposent des couvertures spéciales qui peuvent faciliter l’emmaillotage et lui apportent quelques perfectionnements, par exemple des poches intérieures pour loger les bras de votre bébé.

3. Techniques pour emmailloter un bébé

Si vous avez opté pour une couverture spéciale emmaillotage, il vous suffit de respecter le mode d’emploi illustré fourni avec la couverture.

Si vous avez opté pour un lange ordinaire, les gestes à effectuer ne sont pas très compliqués.

  • Posez votre tissu à langer à plat en diagonale et rabattez vers l’intérieur la pointe côté tête.
  • Placez votre bébé sur le lange, épaules au niveau de la pliure, avec le bras gauche le long du corps.
  • Saisissez la pointe du lange côté bras gauche et rabattez-la de façon à enrouler votre bébé étroitement dedans.
  • Positionnez le bras droit de votre bébé le long du corps.
  • Saisissez la pointe du lange côté pieds et rabattez-la jusque derrière l’épaule : attention, ne serrez surtout pas trop, il est extrêmement important de laisser de la mobilité aux jambes et aux hanches.
  • Saisissez la pointe du lange côté bras droit et rabattez-la de façon à enrouler votre bébé étroitement dedans.

Matériel nécessaire pour emmailloter un bébé

Imprimer

Ces pros peuvent vous aider