Soulager les coliques du nourrisson

Sommaire

Soulager les coliques du nourrisson

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les coliques font souffrir de nombreux nouveau-nés et sont épuisantes autant que stressantes pour les parents. Elles disparaîtront d’elles-mêmes, en général vers les 3 mois du bébé. En attendant, enfant et parents ont à passer ce cap difficile.

Pour vous aider, cette fiche pratique passe en revue les différentes méthodes pour soulager les coliques du nourrisson. La liste est longue et aucun moyen ne sera efficace seul : n’hésitez pas à les combiner.

Zoom sur les coliques du nourrisson

Votre bébé, par ailleurs en parfaite santé, avec des selles normales, pleure sans s’arrêter, devient rouge, se tortille, replie ses jambes contre son ventre un peu ballonné, émet des gaz… Il souffre vraisemblablement de coliques du nourrisson, qui surviennent en particulier le soir, après le biberon ou la tétée. Ces coliques sont classiques chez le nourrisson de 10 jours à 3-4 mois et ne présentent aucune gravité.

Leurs causes restent mystérieuses et se conjuguent probablement : immaturité du système digestif, troubles de la motricité intestinale, air avalé en tétant, aliments absorbés par la maman allaitante, causes psychologiques… quoiqu’il en soit, votre bébé souffre, pleure et semble inconsolable.

1. Rassurez votre enfant

Votre bébé en proie aux coliques souffre réellement et a d’abord besoin d’être rassuré et accompagné.

  • Pendant les crises, prenez-le dans vos bras, bercez-le, promenez-le en le balançant doucement.
  • Rassurez-le en murmurant des paroles apaisantes, en fredonnant des chansons douces.
  • Face à ses pleurs persistants, tentez de conserver votre calme : entretenir une atmosphère stressante autour de votre bébé risquerait de vous faire entrer dans un cercle vicieux, votre enfant pleurant de plus en plus au fur et à mesure qu’il absorbe votre stress. N’hésitez donc pas à passer le relai (conjoint, grands-parents…) et à sortir vous aérer dès que vous le pouvez.

 

2. Cherchez les positions qui soulagent votre bébé

En priorité, cherchez la ou les positions qui soulagent un peu votre bébé.

  • Faites-lui faire l’avion : installez votre enfant à plat ventre sur votre avant-bras, tête sur votre main, bras et jambes pendants, et bercez-le doucement.
  • Mettez votre bébé sur le dos et soulevez ses fesses pour lui faire évacuer les gaz.
  • Essayez de le porter en écharpe ou dans un porte-bébé ventral à l’heure critique des pleurs.

3. Massez préventivement le ventre de votre bébé

Lorsque votre bébé est calme (si possible environ une heure avant l’heure habituelle des coliques), massez doucement son abdomen nu, avec de doux mouvements circulaires effectués dans le sens des aiguilles d’une montre.

Pour plus de confort, utilisez un peu d’huile de massage pour bébé, en la chauffant au préalable dans la paume de vos mains.

Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Adaptez votre façon de donner le sein ou le biberon

Quelques gestes simples à appliquer lors des tétées peuvent prévenir ou réduire les coliques.

  • Tentez de donner le sein ou le biberon en maintenant votre enfant en position semi-verticale, pour lui éviter d’avaler trop d’air.
  • Pour la même raison, préférez de petits biberons à de plus grands ou essayez les biberons anticolique.
  • Évitez les tétines qui coulent trop vite.
  • Faites boire votre enfant lentement, en ménageant des pauses. N’oubliez pas de lui faire faire son rot.
  • Si vous allaitez, donnez un seul sein à chaque tétée, afin que votre bébé ne prenne pas seulement le lait riche en sucres rapides du début. Ces sucres favorisent les coliques.

5. Surveillez votre alimentation si vous allaitez

Certains aliments absorbés par la maman allaitante peuvent majorer les coliques du nourrisson.

  • Évitez tout ce qui provoque des gaz : choux, brocolis, flageolets, salade, boissons gazeuses…
  • Limitez votre consommation de produits à base de lait de vache (fromage, yaourts…).
  • Limitez votre consommation de caféine (café, thé).
  • Au contraire, consommez du fenouil, qui a des vertus apaisantes sur le système digestif : consommez-le tel quel ou en tisanes (graines de fenouil), éventuellement associé avec des infusions de camomille.

6. Apaisez votre bébé

Suivez ces quelques conseils pour apaiser votre bébé.

  • Placez sur le ventre crispé de votre enfant une bouillotte tiède ou un coussin en noyaux de cerise doucement chauffé au micro-ondes.
  • Donnez un bain à votre bébé pour tenter de soulager ses coliques.
  • Donnez-lui une tétine.
  • Promenez-le dans sa poussette.
  • Testez l'emmaillotage.

7. Optez pour des traitements doux

Vous pouvez également vous orienter vers les médecines douces pour soulager bébé.

Essayez l’eau de chaux

Vendue en pharmacie, l'eau de chaux est un remède classique contre les coliques du nourrisson. Mélangez une cuillerée à café d'eau de chaux pure avant la tétée ou le biberon.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Essayez la phytothérapie

Fenouil et camomille en tête, mais aussi tilleul, mélisse, verveine et fleur d’oranger ont des propriétés antispasmodiques susceptibles de soulager votre bébé :

  • préparez vous-même une tisane et donnez-en 10 ml à votre bébé (à l’aide d’une pipette) avant chaque repas ;
  • ou recourez à un mélange tout prêt d’extraits de fenouil, fleur d’oranger et tilleul (par exemple Calmosine, vendu en pharmacie).

Essayez l’homéopathie

Les remèdes homéopathiques classiques contre les coliques du nourrisson sont :

  • Colocynthis en 9 CH ou Chalmomilla Vulgaris 5 CH ;
  • Lycopodium clavatum 5 CH, plus particulièrement en présence de nombreux gaz ;
  • Cuprum métallicum 9 CH, plus particulièrement en présence de fréquents hoquets ;
  • Nux vomica 9 CH, plus particulièrement en présence de constipation.

Faites fondre 5 granules dans un peu d’eau, à donner au biberon avant chaque repas.

Consulter la fiche pratique Ooreka

8. Demandez conseil à votre médecin

À l’occasion d’une consultation, parlez au médecin des coliques de votre bébé. Il pourra :

  • s’assurer que votre enfant ne souffre pas de reflux gastro-œsophagien, qui nécessiterait un médicament spécifique ;
  • changer éventuellement son lait ;
  • lui prescrire dans certains cas de la trimébutine (Débridat), qui régule les mouvements de l'intestin.

 

9. Consultez un ostéopathe

En agissant doucement sur l’appareil digestif afin de libérer les tensions présentes, un ostéopathe peut contribuer à réduire l’intensité des coliques d’un nourrisson. Choisissez un professionnel de confiance, sur recommandation de votre pédiatre ou de votre généraliste.

Matériel nécessaire pour soulager les coliques du nourrisson

Imprimer
Bouillotte

Bouillotte

À partir de 5 €

Infusions

Infusions

À partir de 5 € les 100 g

Aussi dans la rubrique :

Maladies du bébé

Sommaire

Troubles et maladies du bébé

Macrocéphalie Syndrome du biberon Syndrome pieds-mains-bouche Allergie aux couches Mégalérythème Torticolis chez le bébé Hoquet du bébé Ne pas confondre angine et scarlatine ! Insuffisance cardiaque du nourrisson Diarrhée chez les bébés Rhume chez le nourrisson Mycose chez le bébé Oreillons Sténose du pylore Le SRO : contre la déshydratation des nourrissons Bébé à la tête plate Syndrome de reye Coqueluche chez le bébé Hypotonie du nourrisson Syndrome de Silverman Asthme du nourrisson Bégaiement de l'enfant Respiration du nouveau-né Attention aux douleurs du cou chez l’enfant Tache de naissance Soulager les coliques du nourrisson Croûtes de lait Souffle au cœur chez l'enfant Acné du nourrisson Vaccins de bébé Pyélonéphrite chez le bébé Régurgitation du bébé Diabète type 1 enfant Traitement de la scarlatine chez l'enfant Bronchiolite du nourrisson Dyspraxie et précocité Rubéole Soulager les poussées dentaires chez les bébés Faut-il laisser pleurer son bébé ? Scoliose chez le bébé Roséole Vue du nourrisson Poussée dentaire Que faire en cas de convulsions fébriles ? Liniment oléocalcaire : ses bienfaits pour la peau de bébé Trachéo-bronchite Toux du nourrisson Chute des dents de lait Croup Bébé secoué Convulsions fébriles Enlever une dent de lait sans douleur Pedodontie Première dent Protéger la peau de son bébé Encoprésie Spasme du sanglot Dépistage auditif bébé Jaunisse du bébé L'énurésie : l'incontinence de l'enfant Colique du nourrisson Carie chez l'enfant Bébé qui pleure le soir Dysplasie de la hanche Soigner l’érythème fessier du nourrisson Conjonctivite chez l'enfant Urticaire chez le bébé Crise d'épilepsie chez l'enfant Traiter la coqueluche Leucémie chez l'enfant Constipation du bébé et de l'enfant Apnée du nourrisson Bébé sourd Dentition de l'enfant Maladies infantiles Infection urinaire chez le bébé Enfant hyperactif Enfant autiste

Mort subite du bébé

Mort subite du nourrisson

Ces pros peuvent vous aider