Nos bons plans pour éviter les pipis au lit !

Sommaire

Nos bons plans pour éviter les pipis au lit !

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'apprentissage de la propreté peut être long, et celui de la propreté nocturne est sans doute le plus difficile pour de nombreux enfants. Notre astuce vous donne quelques trucs pour que ce moment se passe mieux, et plus rapidement, pour vous, comme pour vos enfants !

1. Apprentissage de la propreté : à quel âge commencer ?

Distinguer propreté diurne et nocturne

La propreté diurne est très souvent liée à la scolarisation (2-3 ans). En revanche, la propreté nocturne relève du cercle privé et vous pouvez juger qu'elle n’a aucune urgence.

Dans ce cas, parlez régulièrement avec votre enfant de cette nouvelle étape avant d’arrêter la couche. Le sentez-vous prêt ? S’il ne le semble pas, continuez encore quelque temps la couche la nuit.

S'adapter à chaque étape

Si votre enfant fait pipi la nuit alors qu'il est âgé entre 3 et 5 ans, ne soyez pas inquiets. La situation va sans doute se régulariser. Donnez-lui du temps et soyez patients, bienveillants, encourageants !

Par contre, si les problèmes de pipi au lit perdurent au-delà de 5 ans ou réapparaissent après l'âge de 5 ans pendant au moins 6 mois, mieux vaut prendre un avis médical auprès d'un médecin, un pédiatre ou un pédopsychiatre.

2. Aider son enfant à devenir propre

Voici quelques conseils pour aider votre enfant à devenir propre la nuit.

L'enfant doit tout d'abord boire régulièrement tout au long de la journée.

  • Après le goûter, mieux vaut éviter les boissons sucrées et le lait.
  • Au dîner, l'enfant peut boire (ne l'en empêchez surtout pas !) mais modérément.

Rituels avant le coucher

S'il demande un verre d'eau avant de dormir, ne lui refusez pas mais limitez la quantité.

Demandez-lui d'aller aux toilettes systématiquement avant d'aller au lit.

Placez un pot près de son lit ou facilitez le trajet vers les toilettes en laissant les portes ouvertes, la lumière allumée, ou en confiant à l'enfant une lampe de poche, etc.

Ne rendez pas le sujet tabou

L'enfant ne fait pas exprès de faire pipi au lit, il ne faut donc pas le punir, le gronder, le culpabiliser ou dramatiser.

  • Il existe des livres pour enfants dédiés aux pipis au lit : lisez-les avec lui.
  • Encouragez votre enfant : félicitez-le lorsqu'il n'a pas fait pipi au lit.

Si les pipis au lit persistent

Instaurez un rituel, avec par exemple un calendrier à remplir avec des soleils ou de la pluie en cas de pipi. À la fin de la semaine, comptez ensemble le nombre de soleils. Cela l'encouragera.

Responsabilisez votre enfant : permettez-lui de se changer et de changer ses draps seul en laissant un pyjama et des draps propres. Incitez-le à mettre son pyjama et ses draps au sale. Le lendemain, faites-le participer au remplissage de la machine à laver.

Pour gérer au mieux les petits tracas familiaux :

Ces pros peuvent vous aider