Visites médicales obligatoires du nourrisson

Sommaire

En France, neuf visites médicales obligatoires sont prévues pour le bébé pendant sa première année. Elles permettent de suivre l’enfant dans sa croissance, son développement psychomoteur et social, sa nutrition et ses vaccinations. Pour tout savoir sur les visites médicales obligatoires du nourrisson, c'est par ici !

Visites médicales obligatoires au cours de la première année de vie du nourrisson

À la naissance du bébé, un carnet de santé est confié aux parents permettant l'inscription des étapes médicales importantes du bébé dans le suivi de sa santé. Il est rempli par le médecin à chaque visite. Le médecin peut être un médecin pédiatre, un médecin généraliste ou encore un médecin du centre de protection maternelle et infantile (PMI).

Dix consultations sont organisées (article R. 2132-1 du Code de la santé publique) :

  • au cours des 8 premiers jours après la naissance ;
  • un nouvel examen depuis 2018 au cours de la 2e semaine de vie, afin de compléter les messages de prévention délivrés aux parents, de répondre à toutes leurs questions, et de soutenir, si besoin, la poursuite de l’allaitement ;
  • un dans le courant du premier mois ;
  • chaque mois du 2e au 6e mois ;
  • au 9e mois ;
  • au 12e mois.

Les examens du 8e, 9e et 24e mois sont obligatoires. Ils correspondent à des étapes majeures du développement du nourrisson. Le médecin remplit un certificat de santé qu’il adresse à la PMI et vous délivre un certificat qui vous permet de bénéficier d'un certain nombre de droits, comme l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje). Ce certificat est à envoyer à la Caisse d’allocations familiales.

Visites médicales obligatoires du nourrisson après 1 an

L'article R. 2132-1 du Code de la santé publique répartit les 10 examens médicaux obligatoires après 1 ans de la manière suivante :

  • 1 au cours du 13e mois ;
  • 1 entre 16 et 18 mois ;
  • 1 au cours du 24e ou 25e mois ;
  • 1 au cours de la 3e année ;
  • 1 au cours de la 4e année ;
  • 1 au cours de la 5e année ;
  • 1 au cours de la 6e année ;
  • 3 entre 8 et 16 ans.

Déroulement des examens obligatoires des nourrissons

Le médecin procède toujours de la même manière :

  • Il mène d'abord un interrogatoire dans le but de mieux vous connaître, vous et votre enfant, et recherche les antécédents familiaux. Profitez de ce moment d'échange pour lui poser toutes les questions qui vous préoccupent (allaitement, diversification alimentaire, sommeil, éveil, petits maux, vie à la crèche, etc.).
  • Il examine alors bébé, vérifie son tonus, sa peau, son abdomen, ses reins, ses organes génitaux, la courbure de sa colonne vertébrale, son langage, sa vue, son audition, l’intérieur de sa bouche (dents, gorge) et écoute son cœur et ses poumons.
  • Il pèse ensuite et mesure l'enfant. Son périmètre crânien est également mesuré. Ainsi, il est possible d’observer grâce aux courbes de croissance et à l’examen clinique, si le développement de l’enfant est harmonieux.
  • Il procède enfin aux vaccins obligatoires.
Lire l'article Ooreka

Zoom sur l'examen du 9e mois : une consultation importante

En plus de l’examen médical systématique complet, le médecin :

  • observe la statique de l’enfant, son développement psychomoteur, s’il tient debout, assis sans appui, s’il se déplace à quatre pattes, s’il sait réaliser une pince avec son pouce et son index et s’il saisit un objet qui lui est présenté ;
  • s’informe et dialogue avec vous à propos de son alimentation* et de son sommeil, de sa vie sociale, de son quotidien ;
  • s’assure qu’il réagit à son prénom ;
  • mesure l’audition et la vue.
  • vérifie le calendrier vaccinal (11 vaccins obligatoires depuis janvier 2018).

*Le médecin peut vous remettre la brochure « Pas à pas, votre enfant mange comme un grand. Le petit guide de la diversification alimentaire » qu'il peut commander (source : Santé publique France, 13 septembre 2021).

Ces pros peuvent vous aider