Sommeil du nourrisson : bébé ne dort pas !

Sommaire

Passé 6 à 8 mois, les problèmes de sommeil qui durent peuvent être source d’inquiétude et de déstabilisation pour les parents et la vie de la famille. Votre nourrisson est fatigué et agacé et les parents sont souvent désemparés. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles bébé ne dort pas et les réponses à apporter ne sont pas les mêmes : tour d'horizon !

Bébé ne dort pas : les raisons de cette situation

Bébé pleure pendant son sommeil

Les pleurs de votre nourrisson survenant pendant son sommeil peuvent être dû à plusieurs facteurs : l’alternance des cycles de sommeil, les cauchemars ou encore les terreurs nocturnes.

Le plus important est de ne pas réveiller votre bébé au premier gémissement. Parfois, il se rendormira tout seul. Il peut même arriver qu’il ne soit pas réveillé du tout. Attendez donc un peu avant d’intervenir.

Si bébé ne se calme pas, ne le sortez pas de son lit mais posez votre main sur son ventre pour le rassurer, bercez-le un peu avec votre main. Parlez-lui tout doucement en lui disant qu’il est en sécurité et que tout va bien.

Bébé confond le jour et la nuit

Il arrive parfois que votre bébé fasse de grosses siestes la journée et qu’il ne dorme pas la nuit : cela vient de sa vie intra-utérine. Bébé était au calme la nuit, il pouvait en profiter pour s’agiter. La journée, bercé par les mouvements de maman, il s’endormait.

Pour éviter que ce phénomène dure, pensez à mettre votre enfant dans le noir complet la nuit et d’ouvrir les volets la journée durant sa sieste. Il prendra alors conscience des différentes phases de sa journée.

Bébé ne dort pas : les réactions à adopter

Autour de 6 mois, un bébé doit dormir environ 15h par jour. Le problème, c’est que pour certains d'entre eux, ce temps de sommeil n’est pas aussi grand ou alors il se fait sous forme de micro-sieste de 30 minutes à 1 heure.

Le rituel de coucher

Il arrive, surtout vers 8 mois, que bébé pleure beaucoup au moment du coucher. Pour l’aider à s’apaiser, il est important d’instaurer un rituel de coucher qui le calme et le rassure.

Faire chaque jour la même chose à la même heure permet à votre bébé d’appréhender le coucher comme faisant partie de ce rituel rassurant. Il est également possible de le bercer. Ce mouvement lui rappelle celui qu’il a connu dans le ventre de sa maman et lui permet de caler sa respiration.

Un environnement propice au sommeil

Il est important de créer un environnement propice au sommeil avec une chambre confortable et pas trop chauffée (environ 19 degrés) :

  • Éviter de surcharger son lit de peluches.
  • Mettez-le bien dans le noir la nuit et ne le couvrez pas trop : n’utilisez pas de couvertures ou de couettes, une turbulette ou un sur-pyjama suffira.
  • Privilégiez un matelas dur qui sera meilleur pour son dos et donc plus confortable.
  • Ne surchargez pas sa chambre d’objets inutiles qui encombrent l’espace visuel.