Infection urinaire chez le bébé

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2021

Sommaire

L'infection urinaire concerne environ 1 % des bébés, elle est plus fréquente chez la fille que chez le garçon, sauf pendant les premiers mois de vie. Causée par une bactérie, l’infection urinaire du bébé peut être haute (infection du rein ou pyélonéphrite), ou basse (infection de la vessie ou cystite).

Symptômes de l'infection urinaire chez le bébé

Chez un bébé de moins de 3 mois, l'infection urinaire est principalement une infection du rein. Chez le nouveau-né et le nourrisson, elle se manifeste le plus souvent par une fièvre isolée à 39 ou 40 °C et une fatigue importante, parfois des vomissements et des diarrhées, des douleurs abdominales ou rénales, et des frissons.

Les cystites concernent surtout les filles de plus de 3 ans et se manifestent par des difficultés à uriner avec des pleurs, des brûlures en urinant, une augmentation de la fréquence et de l'urgence à aller uriner, ou du sang dans les urines. Il est possible que la petite fille ait de la fièvre, mais elle reste modérée (autour de 38,5 °C).

Causes de l'infection urinaire chez le bébé

L'infection urinaire du bébé est due au développement de bactéries au niveau de la vessie ou du rein. Ces bactéries remontent les voies urinaires à partir de la peau ou du tube digestif du sujet infecté. Les germes mis en causes chez le bébé sont :

  • Escherichia coli (ou E. Coli) dans 80 % des cas ;
  • Proteus mirabilis dans 10 % des cas ;
  • plus rarement : streptocoque D, entérobactéries, staphylocoques.

L'infection urinaire chez le bébé est fréquemment liée à une malformation ou à un dysfonctionnement de l'appareil urinaire, qui favorise la remontée des bactéries jusqu'au rein. Cela peut être :

  • un reflux vésico-urétéral (RVU) : reflux de l'urine au niveau de la jonction entre les uretères et la vessie ;
  • un syndrome de la jonction pyélo-urétérale : dilatation de la jonction entre l'uretère et le rein ;
  • un rein multi-kystique : présence de kystes au niveau du rein ;
  • un méga-uretère : dilatation de l'uretère.

Les examens réalisés pour dépister ces anomalies sont une échographie de l'appareil urinaire et une cystographie rétrograde. Cet examen consiste à remplir la vessie par une petite sonde avec un liquide visible sur les radiographies afin d'étudier le fonctionnement de la vessie quand elle se vide. Cela permet le diagnostic fiable des reflux et des malformations de l'uretère, non détectables à l'échographie. La cystographie rétrograde doit être effectuée à distance de l'infection urinaire.

Facteurs de risque de l'infection urinaire chez bébé

Une infection urinaire peut se développer en dehors de toute malformation. Les facteurs de risque de l’infection urinaire du bébé sont alors les couches, l'immaturité de la vessie, un prépuce étroit chez le garçons, et des selles fréquentes. 

Quand la propreté est acquise, la constipation, des troubles d'élimination urinaire et une mauvaise hygiène intime favorisent les infections. 

Une infection urinaire chez le bébé peut se compliquer par une septicémie (passage des bactéries du rein au sang), par un abcès rénal ou par une cicatrice au niveau du rein qui compromettra son fonctionnement futur. 

Traitement de l'infection urinaire chez le bébé

Traitement de la cystite du bébé

En cas de cystite (infection de la vessie), le médecin effectuera seulement un examen des urines (ECBU) et prescrira 5 jours d'antibiotiques.

Traitement de la pyélonéphrite du bébé

En cas de pyélonéphrite (infection du rein), si le bébé a moins de 3 mois ou s'il y a des critères de gravité, il sera hospitalisé pour surveillance. Après examen des urines, un antibiotique sera d’abord administré par perfusion, puis par voie orale pour une durée de 10 à 14 jours.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Maladies du bébé

Sommaire

Troubles et maladies du bébé

Syndrome de reye Syndrome pieds-mains-bouche Macrocéphalie Spasme du sanglot Vue du nourrisson Première dent Ne pas confondre angine et scarlatine ! Coqueluche chez le bébé Bébé à la tête plate Que faire en cas de convulsions fébriles ? Insuffisance cardiaque du nourrisson Faut-il laisser pleurer son bébé ? Tache de naissance Torticolis chez le bébé Enfant autiste Allergie aux couches Le SRO : contre la déshydratation des nourrissons Souffle au cœur chez l'enfant Mycose chez le bébé Apnée du nourrisson Dépistage auditif bébé Scoliose chez le bébé Colique du nourrisson Trachéo-bronchite Hypotonie du nourrisson Dyspraxie et précocité Respiration du nouveau-né Enlever une dent de lait sans douleur Bébé sourd Vaccins de bébé Traitement de la scarlatine chez l'enfant Roséole Pyélonéphrite chez le bébé Constipation du bébé et de l'enfant Protéger la peau de son bébé Régurgitation du bébé Rubéole Crise d'épilepsie chez l'enfant Leucémie chez l'enfant Soulager les coliques du nourrisson Poussée dentaire Pedodontie Conjonctivite chez l'enfant Oreillons Bébé secoué Syndrome du biberon Convulsions fébriles Asthme du nourrisson Mégalérythème Sténose du pylore Acné du nourrisson Enfant hyperactif Maladies infantiles Urticaire chez le bébé Diabète type 1 enfant Diarrhée chez les bébés Bronchiolite du nourrisson Jaunisse du bébé Hoquet du bébé Bébé qui pleure le soir Toux du nourrisson Syndrome de Silverman Traiter la coqueluche Rhume chez le nourrisson Dysplasie de la hanche Carie chez l'enfant Dentition de l'enfant Infection urinaire chez le bébé Liniment oléocalcaire : ses bienfaits pour la peau de bébé Encoprésie Croûtes de lait Attention aux douleurs du cou chez l’enfant Soulager les poussées dentaires chez les bébés Croup Soigner l’érythème fessier du nourrisson Chute des dents de lait Bégaiement de l'enfant L'énurésie : l'incontinence de l'enfant

Mort subite du bébé

Mort subite du nourrisson

Ces pros peuvent vous aider