Sommaire

La courbe de poids est un graphique présent dans chaque carnet de santé que le médecin traitant (ou pédiatre) utilise afin de suivre la bonne évolution de l'enfant, de sa naissance à l'âge adulte. La surveillance du poids est un paramètre important à mesurer, tout comme la taille, le périmètre crânien et l'indice de masse corporelle (IMC).

Les courbes de poids diffèrent selon le sexe et servent à détecter très tôt des anomalies liées à un poids insuffisant ou excessif par rapport à l'âge. Faisons le point ensemble autour de ce sujet.

Courbe de poids : qu'est-ce que c'est ?

La courbe de poids fait partie des paramètres à surveiller dès la naissance et se présente sous la forme d'un graphique dans le carnet de santé de l'enfant. Le médecin traitant reporte sur la feuille le poids mesuré en kg, en fonction de l'âge de l'enfant.

Année après année, les points sont reliés entre eux et forment une ligne ou courbe qui devra rester dans une zone dite normale où se situent 95 % des enfants français.

Utilité de la courbe de poids des enfants

La courbe de poids est utilisée par les professionnels de santé dès la naissance de l'enfant.

Elle est très importante dans les premières années de vie car un poids insuffisant ou trop élevé par rapport à l'âge peut révéler un problème nutritionnel ou une maladie sous-jacente.

Un nouveau-né pèse en moyenne 3,3 kg à la naissance. Lorsqu'il pèse 2,5 kg ou moins, le nourrisson dit de « petit poids » fait l'objet d'une surveillance renforcée, qu'il soit prématuré ou non, afin de s'assurer de sa bonne croissance.

Courbe de poids en fonction de l'âge

Dans les premières pages du carnet de santé, une courbe de poids concerne seulement le 1er mois de l'enfant, afin de suivre, jour après jour, l'évolution du bébé à 50 g près :

  • Qu'il soit allaité ou non, le nourrisson perd un peu de poids les premiers jours qui suivent sa venue au monde pour en reprendre très rapidement.
  • Une prise de poids régulière conditionne sa sortie de la maternité.

Passés les 15 premiers jours (à 1 mois) de pesée journalière, la surveillance du poids se fait :

  • 1 fois par mois en général jusqu'à un an, chez le médecin traitant ou, dans tous les cas, à 2, 4, 6, 9 et 12 mois ;
  • à 18 mois puis à 24 mois ;
  • 1 fois par an jusqu'à la puberté.

Lors des 3 premiers mois, un bébé prend en moyenne 25 g par jour, et en 1 an il triple son poids de naissance !

Courbe de poids : différente selon le sexe de l'enfant

La version 2018 du carnet de santé intègre de nouvelles courbes anthropométriques de référence.

Dans cette nouvelle version, les courbes de poids diffèrent selon le sexe dès la naissance (et plus seulement à partir de 9 ans comme c'était précédemment le cas). Par la suite, on trouve la représentation de plus nombreux couloirs de croissance, afin de mieux suivre les trajectoires individuelles.

Par ailleurs, des courbes de périmètre crânien entre 0 et 5 ans elles aussi spécifiques garçon/fille font également leur apparition.

Interprétation de la courbe de poids d'un enfant

La courbe de poids doit rester dans un intervalle moyen et suivre le même couloir. Au-dessus de la limite supérieure, on parle de surcharge pondérale ou surpoids, en-dessous, d'insuffisance pondérale.

Pour affiner le diagnostic, il faut tenir compte de la taille de l'enfant qui permettra de calculer son Indice de Masse Corporelle (IMC).

Un ralentissement de la courbe de poids peut être interprété selon les cas :

Une cassure de la courbe de poids peut traduire une intolérance alimentaire comme celle au gluten par exemple ou une maladie chronique. Une accélération de la courbe de poids peut révéler un risque d'obésité surtout si elle survient avant les 6 ans de l'enfant (voir rebond d'adiposité).

Dans tous les cas, un suivi régulier chez le professionnel de santé permettra d'adapter l'alimentation de l'enfant en fonction de son âge pour un développement harmonieux jusqu'à l'âge adulte.

Ces pros peuvent vous aider