Insuffisance cardiaque du nourrisson

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2021

Sommaire

L’insuffisance cardiaque du nourrisson est une pathologie très rare, mais très grave. Cette pathologie, aux causes multiples, peut se manifester dès la naissance ou dans les premiers mois de la vie. Sans traitement, elle engage rapidement le pronostic vital du nourrisson. Le traitement de l’insuffisance cardiaque du nourrisson et son pronostic dépendent de la cause de l’insuffisance cardiaque.  

Le point dans notre article.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque chez le nourrisson ?

L’insuffisance cardiaque correspond à une incapacité du cœur à fonctionner normalement pour assurer un débit sanguin suffisant à une bonne oxygénation des différents organes et de l’ensemble de l’organisme.

Le fonctionnement normal du cœur est défini par 3 caractéristiques majeures :

  • la pré-charge (remplissage des ventricules) ;
  • la post-charge (résistance à l’éjection des ventricules) ;
  • la contractilité myocardique (capacité de contraction du muscle cardiaque). 

Dans le cas de l’insuffisance cardiaque, la pré-charge et/ou la post-charge augmentent tandis que la contractilité myocardique est altérée. Ces perturbations entraînent une diminution du débit cardiaque et de la tension artérielle.

L’insuffisance cardiaque est rare chez l’enfant et survient généralement avant l’âge de 1 an. Le diagnostic et la recherche de la cause de l’insuffisance cardiaque doivent être effectués rapidement pour déterminer la meilleure prise en charge possible pour l’enfant. En effet, sans prise en charge adéquate, l’insuffisance cardiaque engage rapidement le pronostic vital du nourrisson.

Causes de l’insuffisance cardiaque chez le nourrisson

Même si l’insuffisance cardiaque est rare chez le nourrisson, les causes sont multiples. Neuf cas sur 10 surviennent avant l’âge de 1 an et 9 cas sur 10 sont dus à une malformation cardiaque congénitale. Souvent une seule cause est à l’origine de l’insuffisance cardiaque, parfois plusieurs causes entrent en jeu simultanément.

Les causes de l’insuffisance cardiaque peuvent être divisées en plusieurs catégories selon leur fréquence et leur nature.

Causes cardiaques

Elles concernent :

  • les cardiopathies congénitales : surtout les shunts gauche-droite, la communication interventriculaire ou la persistance du canal artériel ; plus rarement la coarctation de l’aorte ou une anomalie de naissance de l’artère coronaire ;
  • une tachycardie supra-ventriculaire (fréquence cardiaque supérieure à 250 par minute) ;
  • la myocardite aigüe (inflammation du muscle cardiaque d’origine infectieuse ou métabolique) entre 6 mois et 2 ans ;
  • la péricardite purulente (infection de l’enveloppe externe du cœur), très rare ;

Causes extra-cardiaques

Elles regroupent :

  • une néphrite aigüe (inflammation rénale) rare chez le nourrisson avec une anémie hémolytique, des troubles rénaux et une hypertension artérielle ;
  • des maladies hématologiques (thalassémie, drépanocytose) ;
  • le phéochromocytome (tumeur des surrénales) ; 
  • le cœur pulmonaire aigu (trouble pulmonaire aigu avec hypertension artérielle pulmonaire entraînant une répercussion cardiaque) ; 
  • l’hypocalcémie (diminution anormale du taux sanguin de calcium), très rare ;
  • la glycogénose cardiaque (maladie génétique exceptionnelle). 

Insuffisance cardiaque chez le nourrisson : quels symptômes ?

L’insuffisance cardiaque chez le nourrisson évolue en différents stades. Initialement, elle se manifeste par différents symptômes :

  • un refus de s’alimenter ;
  • une cassure de la courbe de croissance avec une stagnation voire une baisse du poids ;
  • des vomissements inexpliqués ;
  • des malaises ;
  • une toux ;
  • des troubles respiratoires (respiration rapide, sifflante, accompagnée de râles) particulièrement au moment des repas ;
  • des infections respiratoires récurrentes dans certains cas (confusion possible avec une bronchite) ;
  • une cyanose du visage ou des extrémités ;
  • des œdèmes des jambes dans certains cas ;
  • une hépatomégalie douloureuse (augmentation anormale du volume du foie) ;
  • une tachycardie ;
  • un souffle cardiaque dans certains cas. 

Puis, le développement de l’insuffisance cardiaque conduit au choc cardiogénique avec : une pâleur, une fatigue, des extrémités froides, une cyanose étendue. 

L’insuffisance cardiaque provoque ensuite un collapsus cardiovasculaire associé aux symptômes suivants :

  • une agitation importante ;
  • un teint gris ;
  • une tension artérielle diminuée (hypotension) ;
  • une oligurie (diminution des urines). 

Finalement, l’insuffisance cardiaque non traitée entraîne une détresse respiratoire et le décès du nourrisson par arrêt cardiaque.

Découverte de l’insuffisance cardiaque chez le nourrisson

Même si les causes sont multiples, l’insuffisance cardiaque reste rare chez le nourrisson. Son diagnostic et surtout la recherche de la cause sont complexes mais d’une importance capitale pour déterminer la prise en charge optimale du nourrisson.

Les symptômes évocateurs de l’insuffisance cardiaque orientent le médecin vers le diagnostic. Pour confirmer le diagnostic et déterminer l’origine de l’insuffisance cardiaque, le médecin prescrit différents examens complémentaires :

  • une radiographie du thorax pour observer la morphologie du cœur et des gros vaisseaux cardiaques et pulmonaires ;
  • un électrocardiogramme pour mesurer la fréquence cardiaque et détecter d’éventuels troubles du rythme cardiaque ;
  • une échocardiographie (échographie du cœur avec Doppler) pour évaluer la fonction cardiaque ;
  • une échographie abdominale pour rechercher la cause de l’insuffisance cardiaque ;
  • des examens sanguins et urinaires : gaz du sang, NFS (numération formule sanguine), un ionogramme sanguin et urinaire, un bilan de la fonction rénale, un bilan de la fonction hépatique, un dosage des lactates, un dosage des marqueurs cardiaques ;
  • des analyses microbiologiques en cas de suspicion d’une infection.

Insuffisance cardiaque du nourrisson : prise en charge

L’insuffisance cardiaque du nourrisson engage très rapidement le pronostic vital de l’enfant et doit donc être diagnostiquée rapidement. De même, l’origine de l’insuffisance cardiaque doit être déterminée pour mettre en place le traitement adapté. Le traitement de l’insuffisance cardiaque du nourrisson est une urgence absolue mais il dépend de la cause exacte de l’insuffisance cardiaque.

Le traitement de l’insuffisance cardiaque du nourrisson implique :

  • une admission dans un service de réanimation pédiatrique pour normaliser l’oxygénation du nourrisson : une oxygénation au masque, une ventilation non invasive et une intubation dans les formes les plus sévères ;
  • une alimentation adaptée du nourrisson ;
  • une correction des troubles cardiaques par des médicaments spécifiques : régulation de la tension artérielle, traitement des troubles du rythme cardiaque, amélioration de la contractilité myocardique (dobutamine) ;
  • un traitement spécifique de la cause de l’insuffisance cardiaque : traitement contre une infection (antibiotiques), chirurgie en cas de cardiopathie congénitale et transfusion de sang en cas d’anémie sévère.

Aussi dans la rubrique :

Maladies du bébé

Sommaire

Troubles et maladies du bébé

Ne pas confondre angine et scarlatine ! Bronchiolite du nourrisson Asthme du nourrisson Que faire en cas de convulsions fébriles ? Soigner l’érythème fessier du nourrisson Sténose du pylore Encoprésie Rhume chez le nourrisson Colique du nourrisson Vaccins de bébé Jaunisse du bébé Hypotonie du nourrisson Maladies infantiles Insuffisance cardiaque du nourrisson Dysplasie de la hanche Constipation du bébé et de l'enfant Bébé sourd Bébé qui pleure le soir Poussée dentaire Leucémie chez l'enfant Convulsions fébriles Trachéo-bronchite Spasme du sanglot Oreillons Macrocéphalie Diabète type 1 enfant Bébé secoué Faut-il laisser pleurer son bébé ? Pedodontie Dépistage auditif bébé Souffle au cœur chez l'enfant Attention aux douleurs du cou chez l’enfant L'énurésie : l'incontinence de l'enfant Crise d'épilepsie chez l'enfant Roséole Croup Mégalérythème Tache de naissance Scoliose chez le bébé Torticolis chez le bébé Première dent Enlever une dent de lait sans douleur Soulager les coliques du nourrisson Allergie aux couches Apnée du nourrisson Enfant hyperactif Syndrome de reye Liniment oléocalcaire : ses bienfaits pour la peau de bébé Traiter la coqueluche Urticaire chez le bébé Syndrome du biberon Bébé à la tête plate Acné du nourrisson Bégaiement de l'enfant Pyélonéphrite chez le bébé Le SRO : contre la déshydratation des nourrissons Traitement de la scarlatine chez l'enfant Soulager les poussées dentaires chez les bébés Respiration du nouveau-né Protéger la peau de son bébé Carie chez l'enfant Conjonctivite chez l'enfant Chute des dents de lait Vue du nourrisson Rubéole Diarrhée chez les bébés Toux du nourrisson Infection urinaire chez le bébé Syndrome de Silverman Dentition de l'enfant Croûtes de lait Coqueluche chez le bébé Régurgitation du bébé Hoquet du bébé Dyspraxie et précocité Enfant autiste Mycose chez le bébé Syndrome pieds-mains-bouche

Mort subite du bébé

Mort subite du nourrisson

Ces pros peuvent vous aider