Sommaire

Maladie rare qui touche surtout les enfants et les adolescents, le syndrome de Reye est à prendre très au sérieux car il peut être mortel ou laisser des séquelles.

Difficile à diagnostiquer, voici comment se manifeste ce syndrome, ses causes et le traitement adapté.

Syndrome de reye : symptômes

Le syndrome de Reye est une maladie dont on compte 0,08 cas pour 100 000 personnes en France. Il se caractérise par une atteinte du cerveau non inflammatoire associée à une atteinte du foie. Il cause en effet une enflure du foie et du cerveau et peut être fatal.

Ce syndrome tient son nom de Ralph Douglas Reye qui a été le premier à le décrire en 1963. En cas de syndrome de Reye, on constate les symptômes suivants :

  • vomissements persistants, abondants et violents ;
  • somnolence ;
  • apathie ;
  • irritabilité ;
  • parfois convulsions.

Des symptômes plus graves peuvent apparaître à un stade avancé comme la disparition des réflexes rotuliens, la paralysie des membres inférieurs et supérieurs et des troubles de la vue, un coma ou encore un arrête cardiaque.

Causes du syndrome de reye

Les causes du syndrome de Reye sont encore incomplètement connues. Il s’agirait d’une atteinte des mitochondries, petits organismes contenus dans chacune de nos cellules.

La plupart des cas surviennent après une infection virale, comme la varicelle ou la grippe, et le plus souvent pendant la saison de la grippe, à la fin de l'automne et pendant l'hiver.

Dans les années 70 et 80, il a été rapporté que la très grande majorité des victimes avaient pris de l'aspirine ou d'autres produits contenant des salicylates au cours des quelques jours précédant l'apparition du syndrome de Reye.

La prescription d'aspirine a donc ensuite été revue à la baisse, même si aucune étude aujourd'hui ne prouve le rôle de l'aspirine dans la survenue d'un syndrome de Reye. On sait en tout cas que le syndrome de Reye n'est pas contagieux.

Syndrome de reye : comment le traiter ?

La prise en charge thérapeutique reste symptomatique. Le pronostic dépend du degré d’insuffisance hépatocellulaire (foie) et de la sévérité de l’état neurologique. Les examens suivants seront pratiqués en cas de supsicion de syndrome de Reye :

  • un dosage des transaminases (enzymes libérées par le foie malade) ;
  • une concentration élevée d’ammoniac ;
  • une hypoglycémie (chute du taux de sucre dans le sang).

Une ponction lombaire pourra également être pratiquée afin d'éliminer une méningite (diagnostic différentiel). Enfin c'est la biopsie hépatique qui mettra en évidence une stéatose hépatique (foie engorgé) et confirmera le diagnostic du syndrome.

Le traitement consiste à :

  • traiter l’encéphalopathie (hospitalisation en réanimation) ;
  • prévenir et guérir les lésions du foie ;
  • prévenir la lésion d'autres organes ;
  • surveiller le cœur ;
  • surveiller les éventuelles séquelles neurologiques.

Aussi dans la rubrique :

Maladies du bébé

Sommaire

Troubles et maladies du bébé

Chute des dents de lait Respiration du nouveau-né Asthme du nourrisson Insuffisance cardiaque du nourrisson Macrocéphalie Ne pas confondre angine et scarlatine ! Sténose du pylore Que faire en cas de convulsions fébriles ? Pyélonéphrite chez le bébé Scoliose chez le bébé Enfant hyperactif Bébé secoué Soulager les coliques du nourrisson Roséole Torticolis chez le bébé Dyspraxie et précocité Rubéole Enfant autiste Hoquet du bébé Soulager les poussées dentaires chez les bébés Crise d'épilepsie chez l'enfant Première dent Poussée dentaire Urticaire chez le bébé Trachéo-bronchite Bronchiolite du nourrisson Mégalérythème Bébé qui pleure le soir Maladies infantiles Jaunisse du bébé Oreillons Apnée du nourrisson Constipation du bébé et de l'enfant Dysplasie de la hanche Encoprésie Mycose chez le bébé Bébé sourd Conjonctivite chez l'enfant Diabète type 1 enfant Pedodontie Syndrome de reye Allergie aux couches Bébé à la tête plate Tache de naissance Diarrhée chez les bébés Toux du nourrisson Traitement de la scarlatine chez l'enfant Vaccins de bébé Convulsions fébriles Syndrome pieds-mains-bouche Attention aux douleurs du cou chez l’enfant Enlever une dent de lait sans douleur Spasme du sanglot Traiter la coqueluche Carie chez l'enfant Le SRO : contre la déshydratation des nourrissons Rhume chez le nourrisson Protéger la peau de son bébé Régurgitation du bébé Leucémie chez l'enfant Syndrome du biberon Soigner l’érythème fessier du nourrisson Syndrome de Silverman Hypotonie du nourrisson Dépistage auditif bébé Liniment oléocalcaire : ses bienfaits pour la peau de bébé Faut-il laisser pleurer son bébé ? Dentition de l'enfant Acné du nourrisson Croûtes de lait Colique du nourrisson Infection urinaire chez le bébé Bégaiement de l'enfant Vue du nourrisson Coqueluche chez le bébé L'énurésie : l'incontinence de l'enfant Souffle au cœur chez l'enfant Croup

Mort subite du bébé

Mort subite du nourrisson

Ces pros peuvent vous aider