Polydactylie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

Naître avec plus de 5 doigts ou orteils, voilà qui est original ! Si cette malformation assez courante a de quoi inquiéter les jeunes parents qui la découvrent chez leur bébé, la situation peut être rétablie grâce à une opération chirurgicale.

Le point dans notre article.

Polydactylie : définition

La polydactylie est un type de malformation caractérisée par l'existence d'un ou de plusieurs doigts ou orteils supplémentaires. Ces appendices en trop sont bien formés ou plus rudimentaires, alors dénués d'ongle et de phalanges et uniquement constitués de tissus mous. Les deux pieds ou les deux mains peuvent être concernés, où seulement l'un des deux. Elle concerne près de 2 bébés pour 1 000 naissances.

Il existe différents types de polydactylie, les deux principaux sont :

  • la polydactylie pré-axiale, qui se traduit par la présence de deux pouces ;
  • la polydactylie post-axiale, correspond à l'existence de deux exemplaires du cinquième doigt ou orteil.

Dans de très rares cas, un doigt supplémentaire peut être présent au milieu des autres doigts.

Causes de la polydactylie

La polydactylie est liée à une anomalie génétique, cette malformation est donc héréditaire. Elle est isolée chez certaines personnes, ou peut constituer l'un des nombreux signes accompagnant une pathologie. On l'observe souvent par exemple dans le cadre :

  • du syndrome de Down (trisomie 21) ;
  • des syndromes « côtes courtes – polydactylie », associant des doigts surnuméraires et une cage thoracique étroite ;
  • de la schizomélie, où l'un des os de l'avant-bras, le cubitus, est doublé avec 4 doigts.

Diagnostic

Cette malformation est souvent décelée au cours des échographies de contrôle lors de la grossesse. Des recherches sont alors entreprises pour déterminer si elle est la manifestation d'une maladie génétique. Parfois, elle n'est découverte qu'au moment de la naissance. Une radiologie va permettre de déterminer la structure du ou des doigts/orteils supplémentaires et préparer l'intervention chirurgicale réparatrice.

Traitement de la polydactylie

Les doigts ou orteils supplémentaires ne sont pas forcément gênants mais peuvent causer un désagrément d'ordre esthétique, ils font donc généralement l'objet d'une ablation. L'intervention se déroule à l’hôpital, sous anesthésie générale. Dans la plupart des cas, elle est pratiquée chez le jeune enfant, aux alentour d'un an pour minimiser les risques liés à l'anesthésie des tout-petits.

En fonction de la structure du doigt surnuméraire, l'intervention est plus ou moins délicate. Elle est plus facile lorsque celui-ci est dépourvu de structure osseuse.

Lorsqu'elle concerne deux doigts bien formés de taille a peu près équivalente, la méthode de « Bilhaut-Cloquet » est souvent utilisée : elle consiste à éliminer les parties centrales de chacun d'entre eux et de fusionner les parties restantes. Une cicatrice sera donc présente sur toute la longueur du doigt et même au niveau de l'ongle. L'une des complications possible de cette méthode est l'apparition d'un ongle fendu en deux. Quand l'un des doigts est mieux développé que l'autre, le plus petit est retiré au profit du doigt dominant.

Ces pros peuvent vous aider