Sommaire

Votre enfant refuse de manger, est sélectif avec la nourriture, refuse les aliments nouveaux, a des nausées ou des vomissements pendant les repas ?

Voici les principaux symptômes d'un trouble de l'oralité ou dysoralité. Nous faisons le point.

Oralité : qu'est-ce que c'est ?

L'oralité correspond à l'ensemble des fonctions dévouées à la bouche, les deux fonctions majeures étant le langage et l'alimentation :

  • L'oralité se forme avant la naissance lorsque le fœtus explore sa bouche avec ses doigts ou ses orteils et qu'il déglutit le liquide amniotique. Ces premières explorations entraînent le réflexe de « succion-déglutition », première étape de l'oralité.
  • Elle se poursuit après la naissance lorsque le nourrisson tête le sein ou le biberon, lorsqu'il suce son pouce et commence à babiller.
  • Petit à petit, l'enfant va se redresser et commencer à se nourrir à la cuillère avec une alimentation de plus en plus solide et variée. La mastication va progressivement se mettre en place (à partir de deux ans). Au moment où la mastication se met en place, l'enfant commence à dire des mots puis de petites phrases.

Définition des troubles de l'oralité

Les troubles de l'oralité se caractérisent par une hypersensiblité ou hyposensibilité sensorielle concernant les goûts et les odeurs.

On remarque une hypersensibilité de par :

  • une difficulté au moment des repas ;
  • un refus de goûter les aliments nouveaux ;
  • un rejet de certaines textures ;
  • un rejet pour le brossage des dents ;
  • un manque d'exploration de la bouche.

Parfois, l'enfant refuse de s'alimenter, pouvant faire croire à une anorexie alors qu'ici la cause n'est pas psychologique mais physiologique.

Concernant l'hyposensibilité, l'enfant ne réagit pas ou peu aux stimuli buccaux :

  • L'enfant reconnaît difficilement les aliments qu'il met en bouche.
  • L'enfant ne mâche pas, avale tout rond.
  • L'enfant bourre la nourriture dans sa bouche.
  • Il avale tout, très vite.

Troubles de l'oralité : intervention de l'orthophoniste

Certains symptômes demandent la consultation d'un professionnel :

  • Lorsque l'enfant n'explore pas sa bouche avec ses doigts ou des objets (0-24 mois).
  • Lorsqu'il refuse les premiers aliments mixés (purées) au-delà de 9 mois.
  • Lorsqu'il refuse les premiers aliments solides (gâteaux, pain, etc.) au-delà de 12 mois.
  • Lorsqu'il refuse de mettre la cuillère à la bouche au-delà de 9 mois.
  • Si vous observez fréquemment des nausées ou des vomissements dès que l'enfant est en contact avec des aliments.
  • Si l'enfant évite constamment certaines textures ou certains aliments.
  • Si l'enfant ne prend aucun plaisir à manger, qu'il pleure ou évite les moments de repas.
  • Lorsque l'enfant perd du poids.

L'orthophoniste va observer votre enfant et vous poser de nombreuses questions sur ses habitudes alimentaires. Il va également évaluer sa motricité, son langage, son audition, sa déglutition et son comportement.

La prise en charge sera ensuite axée sur la sensibilité alimentaire et permettra d'évacuer le dégoût du contact avec les aliments au niveau de la bouche. Pour cela, l'orthophoniste :

  • va travailler au niveau des lèvres, de la langue, du souffle, de la ventilation ;
  • va effectuer des massages à l'extérieur et à l'intérieur de la bouche pour rétablir une bonne sensibilité et mettre l'enfant en confiance ;
  • va faire un travail autour de la sensorialité, en partenariat avec les parents : sentir des odeurs, écouter les bruits des aliments, prendre une bonne posture pour manger, etc.

Ces pros peuvent vous aider