Bébé qui pleure le soir

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2021

Sommaire

Bébé pleure le soir, c'est plutôt l’expression de son développement normal que d'un problème. C'est aussi un comportement universel chez tous les petits du monde, ainsi que chez toutes les espèces de mammifères.

Toutes les infos dans notre article.

Bébé qui pleure le soir : crise passagère

Chez le tout-petit, des pleurs qui peuvent paraître excessifs et inexpliqués, surviennent en fin de journée entre 18 et 20h.

Ils débutent vers la deuxième semaine de vie, culminent au cours du deuxième mois, et s'atténuent vers le troisième ou quatrième mois, ce qui coïncide avec de grands changements psychomoteurs et avec l'organisation de son sommeil (alternance jour-nuit).

Winicott écrit « Un bébé seul, ça n'existe pas ; il y a quelqu'un d'autre ». La fonction principale de ces pleurs est :

  • d'attirer des soins ;
  • de l'attention ;
  • et de créer des liens d'attachement.

De nombreuses études montrent que la durée des pleurs diminue quand la proximité mère-bébé est très favorisée. Les petits nourrissons des cultures traditionnelles pleurent beaucoup moins car ils sont portés 80 % du temps. Ainsi le nouveau-né intériorise la qualité de la relation qui se passe entre lui et sa mère, entre lui et son père.

Les pleurs servent à créer une proximité étroite entre les parents et l’enfant dans une situation très chargée émotionnellement.

Bébé qui pleure le soir : capacité à exprimer ses besoins

Des spécialistes soulignent les bienfaits des larmes sur la santé physique et psychologique. Le bébé aurait besoin de se libérer d'un excès de tension physique ou émotionnelle :

  • « J'ai besoin d'être porté, câliné. »
  • « J'ai besoin d'être avec toi, j'ai besoin d'être contre ton sein, j'ai besoin de téter. »
  • « J'ai faim, j'ai soif, j'ai froid, j'ai chaud. »
  • « J'ai besoin d'être changé. »
  • « Ma couche est trop serrée. »
  • « J'ai mal (coliques, reflux, allergie au lactose…). »

Que faire quand son bébé pleure le soir ?

D'un point de vue pratique, après vous être assuré que votre enfant n'a pas de mal-être physique, « contenez-le » pour le sécuriser : écoutez ses pleurs, simplement, en le blottissant contre vous. Favorisez une fin de journée dans le calme, avec des paroles douces pour le réconforter et le rassurer.Selon votre intuition, ce qui vous inspire, vos possibilités, votre sensibilité :

  • prenez-le sur votre avant-bras en lui caressant le dos ;
  • donnez-lui un bain avec peu de lumière ;
  • favorisez le contact peau à peau ;
  • promenez-le dans une écharpe contre votre cœur (cela lui rappelle sa vie in utero) ;
  • fredonnez-lui une mélodie que vous aimez ;
  • bercez-le ;
  • promenez-le dans un endroit apaisant (parc, nature) ;
  • massez-le doucement ;
  • progressivement, créez un rituel du coucher.

Bébé qui pleure le soir : ne pas se laisser submerger

Être parent n'est pas inné. Accueillir les pleurs d'un petit ne va pas de soi, et cela peut être éprouvant. Plus vous vous sentirez paisible, plus vous pourrez être proche de lui.

  • Si vous êtes fatigué, vous pouvez coucher votre bébé pour vous accorder un petit moment de calme ainsi qu'à votre enfant qui sent votre tension, puis revenir à ses côtés. Il se sera peut-être endormi pendant ce temps !
  • Trouvez du soutien auprès de vos parents, amis, voisins, sans attendre d'être débordé ou épuisé.
  • Inventez pour vous des instants réconfortants de petits bonheurs (siestes, promenade, sport, pause thé).
  • Offrez-vous des moments en couple.

Soyez rassuré et persuadé de faire de votre mieux avec toute votre intuition. Votre enfant est unique, et vous aussi !

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Maladies du bébé

Sommaire

Troubles et maladies du bébé

Scoliose chez le bébé Diarrhée chez les bébés Encoprésie Respiration du nouveau-né Que faire en cas de convulsions fébriles ? Bébé qui pleure le soir Convulsions fébriles Poussée dentaire Hoquet du bébé Jaunisse du bébé Dysplasie de la hanche Rubéole Hypotonie du nourrisson Attention aux douleurs du cou chez l’enfant Rhume chez le nourrisson Syndrome de reye Leucémie chez l'enfant Bébé à la tête plate Bébé sourd Bébé secoué L'énurésie : l'incontinence de l'enfant Ne pas confondre angine et scarlatine ! Oreillons Sténose du pylore Carie chez l'enfant Liniment oléocalcaire : ses bienfaits pour la peau de bébé Trachéo-bronchite Acné du nourrisson Traiter la coqueluche Syndrome de Silverman Régurgitation du bébé Dentition de l'enfant Première dent Soulager les poussées dentaires chez les bébés Souffle au cœur chez l'enfant Le SRO : contre la déshydratation des nourrissons Constipation du bébé et de l'enfant Pedodontie Enlever une dent de lait sans douleur Crise d'épilepsie chez l'enfant Roséole Torticolis chez le bébé Colique du nourrisson Maladies infantiles Chute des dents de lait Soulager les coliques du nourrisson Enfant autiste Coqueluche chez le bébé Macrocéphalie Allergie aux couches Faut-il laisser pleurer son bébé ? Syndrome pieds-mains-bouche Soigner l’érythème fessier du nourrisson Tache de naissance Traitement de la scarlatine chez l'enfant Pyélonéphrite chez le bébé Croûtes de lait Croup Asthme du nourrisson Bronchiolite du nourrisson Urticaire chez le bébé Toux du nourrisson Enfant hyperactif Protéger la peau de son bébé Spasme du sanglot Dépistage auditif bébé Diabète type 1 enfant Mégalérythème Apnée du nourrisson Dyspraxie et précocité Insuffisance cardiaque du nourrisson Infection urinaire chez le bébé Conjonctivite chez l'enfant Vue du nourrisson Mycose chez le bébé Vaccins de bébé Syndrome du biberon Bégaiement de l'enfant

Mort subite du bébé

Mort subite du nourrisson

Ces pros peuvent vous aider