Choix d'un parc pour bébé

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Espace ludique, lieu de découvertes et de repos, mais aussi mini-salle de gym pour commencer à se tenir debout et faire ses premiers pas, un parc remplira toutes ces fonctions pour la plus grande joie de votre enfant et son éveil. Pour vous, il sera un espace où vous pourrez laisser bébé jouer en toute sécurité.

Avant de considérer un tel achat, il faut se poser plusieurs questions. Est-il nécessaire ? Quel type de modèle choisir ? Et ensuite, comment aider bébé à se sentir bien dans son parc ? 

Un parc pour son bébé : est-ce nécessaire ? 

L'usage premier du parc, c'est d'empêcher bébé de se balader librement dans la maison. Il faut dire que quand l'enfant commence à se déplacer et à découvrir son univers, il a tendance à aller partout et à toucher à tout. Les escaliers, les prises électriques et les tiroirs remplis de couverts ne lui font pas peur !

Ainsi, ne serait-ce que pour avoir le temps de faire pipi, de prendre sa douche ou de préparer le repas, l'achat d'un parc peut s'avérer nécessaire.

Mais certains enfants ne supportent pas d'y être enfermés. Ils hurlent dès qu'on les pose dedans ou cherchent mille et un moyens de s'en évader (démontage de barreaux, échelles en cubes et en peluches...). Ainsi, si vous avez la chance de pouvoir emprunter un parc à une connaissance, n'hésitez pas. Vous pourrez ainsi voir comment réagit bébé. 

Quel type de parc pour enfant choisir ? 

Un parc, c'est un lit en plus grand ? Pas seulement ! Un parc possède quelques "options" susceptibles de vous faciliter la vie : 

  • Le plancher à hauteur variable. 3 hauteurs sont souvent proposées : pour l'enfant couché, pour l'enfant assis et pour l'enfant debout. Cela évite les douleurs dorsales, fréquentes chez les jeunes parents. 
  • Les roulettes : quand il en est muni, le parc peut vous suivre dans le couloir. Vous installez bébé là où vous vous trouvez, et il se sent moins seul. De plus, bébé adore regarder ses parents vaquer à leurs occupations. 
  • Le parc pliant : certains parcs en bois se plient en un tour de main. C'est un détail important si le parc doit trôner au milieu de votre salon. Vous pourrez ainsi facilement le ranger quand vous recevez. 
  • Le parc parapluie : peu encombrant, il se plie en un tour de main et peut être emporté partout. L'idéal pour les familles qui bougent ! Il peut aussi être envisagé comme parc d'appoint, chez des grands-parents par exemple, son coût étant 2 fois moins élevé que celui d'un parc en bois. Malheureusement, il aussi est moins esthétique. 
  • Le parc jumeaux : il est plus grand et soutient plus de poids que le parc traditionnel. Indispensable si vous avez plusieurs enfants susceptibles d'aller dans le parc ou si vous désirez que votre chérubin dispose d'un espace conséquent. Attention toutefois, il faut avoir la place de loger un tel matériel chez soi ! 

Comment aider bébé à se sentir bien dans son parc ? 

On l'a dit, il y a certains enfants qui sont allergiques au parc. Pour éviter un tel problème, il est souvent conseillé d'habituer bébé au parc dès son plus jeune âge. Il peut donc profiter des lieux même s'il ne se déplace pas encore !

Ensuite, il convient de faire du parc un endroit agréable pour bébé, avec des jouets qui sauront retenir son attention. Enfin, il faut trouver le juste équilibre entre temps dans le parc et temps hors du parc. 

Pour approfondir :

  • Quand votre bébé commence à faire du quatre pattes ou à esquisser ses premiers pas, les causes d'accidents domestiques se multiplient. Voici tout ce qu'il faut savoir pour assurer la sécurité d'un bébé qui commence à se déplacer.
  • Masser son bébé, c'est passer avec lui un moment privilégié, lui communiquer un sentiment de bien-être et de sécurité et l'aider à se détendre. Grâce à nos conseils, vous et lui profiterez de ces bienfaits !
  • C'est souvent le cauchemar des jeunes parents : aider un bébé à faire ses nuits... Quelques conseils vous y aideront.

Ces pros peuvent vous aider