Choix du transat pour bébé

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Le transat, ou relax, est un accessoire indispensable pour votre bébé. De 0 à 6 mois, il lui permet de délaisser pendant quelques dizaines de minutes la position horizontale (privilégiée pour son dos).

Sur son transat, votre enfant sera installé confortablement et en toute sécurité lors de ses moments d’éveil. Il sera à même de mieux digérer mais aussi de changer de point de vue sur le monde qui l'entoure. Regardons ensemble quel modèle comblera le mieux votre bébé.

Quel type de transat choisir pour son bébé ? 

Transats proposés dans le commerce 

On trouve généralement 2 types de transats dans le commerce : 

  • Le transat à suspension : le dossier du transat est dans le vide, grâce à un système de maintien qui favorise les mouvements de bébé. En bougeant, il se berce. 
  • Le transat microbilles : pas de bercement ici mais un véritable cocon. Notons que ce type de transat est généralement évolutif, puisqu'il se transforme en pouf quand l'enfant grandit. Le coussin d'allaitement, à condition de disposer d'un système de retenue, peut aussi remplir de telles fonctions. 

Comment faire son choix ? 

Avant la naissance, il est difficile de savoir si bébé préfèrera être simplement "contenu" ou bercé. Si vous avez un coussin de grossesse, cela vous permettra de tester les microbilles sur lui.

Si vous envisagez d'acheter une balancelle, le transat à suspension devient inutile. Et si vous hésitez vraiment, vous pouvez demander à une amie de vous prêter son matériel avant de vous décider. 

Quels accessoires privilégier pour le transat de votre bébé ? 

Un transat, c'est une assise mais aussi des accessoires. Lesquels privilégier ? 

  • L'arche d'activités : de nombreux transats incluent des jouets, favorisant ainsi l'éveil du tout-petit. Vous pouvez toutefois rajouter un portique ou une arche de votre choix. Bébé appréciera de pouvoir regarder, puis attraper, des petits animaux. Mais veillez à enlever le jeu régulièrement, afin de ne pas sur-stimuler bébé. 
  • Le réducteur : dans un transat à microbilles, il est inutile. Dans un transat à suspension, il est indispensable pour les nouveaux-nés. 
  • Les sangles de transport : si le transat ne doit pas rester tout le temps dans la même pièce, il est important de choisir un modèle avec des sangles de transport. Bébé pourra ainsi vous suivre dans tous vos déplacements. 
  • Le boîtier électronique : certains transats incluent un boîtier électronique diffusant des sons, des mélodies ou même des vibrations, qui ont pour fonction d'apaiser bébé. Si jamais le boîtier électronique permet un mouvement de balancier, on ne parle plus de transat mais de balancelle. C'est un produit toutefois plus onéreux : de 100 à 300 €. 
  • Le dossier inclinable : certains transats à suspension proposent des dossiers avec plusieurs positions. L'idéal pour soigner le dos de bébé ! 
  • Les pieds réglables en hauteur : si vous n'aimez pas savoir bébé au ras du sol, privilégiez un transat avec des pieds réglables en hauteur. On trouve aussi des chaises hautes évolutives pouvant remplir cette fonction. 

Pour approfondir :

Ces pros peuvent vous aider