Biberon pour prématuré

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Les bébés nés prématurés sont plus fragiles que les bébés nés à terme. Ils ont des besoins spécifiques, et il est important de les respecter pour faciliter aux mieux leur entrée dans la vie. Les aider à bien se nourrir, en utilisant des biberons appropriés est un exemple.

Le point maintenant.

Caractéristiques des bébés prématurés

Une grossesse à terme équivaut à 41 semaines d’aménorrhée (durée depuis le 1er jour des dernières règles). Avant 37 semaines d’aménorrhée, par contre, la naissance est considéré comme une prématurée. Le nombre de bébés prématurés augmente, mais leur chance de survie croit aussi. En France, cela concerne environ 7 % des naissances :

  • la prématurité moyenne : bébés nés entre la 33ème et la 37ème SA ;
  • la grande prématurité, qui concerne les bébés nés entre la 28ème et la 32ème SA (incluse) ;
  • la très grande prématurité, qui concerne les bébés nés avant 28 SA.

Les bébés prématurés ont un faible poids à la naissance :

  • ils devront prendre du poids à l’hôpital avant de rentrer à la maison ;
  • puisque leur estomac est petit, les bébés prématurés doivent boire très souvent de petites quantités de lait.

Quand peut-on donner le biberon à un prématuré ?

La coordination entre succion, déglutition et respiration ne débute qu’entre 35 et 36 SA et ne sera pas acquise avant les 37-38 SA :

  • le plus souvent, les prématurés sont donc nourris au début par sonde gastrique, car ils n’ont pas encore acquis les capacités fonctionnelles nécessaires pour téter ;
  • dès qu’il a envie de téter, c’est-à-dire quand il montre des mouvements de succion, il est recommandé de lui proposer une sucette adaptée au moment du passage du lait dans la sonde ;
  • il est aussi possible de lui déposer quelques gouttes de lait sur la langue, afin qu’il commence à découvrir le goût.

Biberon et sucettes pour un prématuré

Si le choix se porte vers l’utilisation d’un biberon pour votre bébé, sachez qu'il existe des préparations de lait spécialement conçues pour les bébés prématurés. Elles contiennent plus de protéines, de vitamines et de minéraux que les préparations pour nourrissons nés à terme.

Il existe aussi des biberons spécialement conçus pour les prématurés (qui ont un réflexe de succion encore peu développé) :

  • les tétines ont un débit spécialement lent, adapté aux besoins de l’enfant ;
  • certains sont dotés d’un système de ventilation pour minimiser l’entrée d’air et son ingestion : un atout pour les bébés prématurés qui présentent une fonction digestive encore immature.

Les bébés prématurés étant particulièrement sensibles aux infections, il est recommandé de :

  • toujours bien se laver les mains ;
  • proposer des biberons et des tétines propres (parfaitement stérilisés).

Pour bien alimenter un bébé prématuré, il est conseillé de :

  • s’assurer qu’il est bien réveillé avant de le nourrir ;
  • lui présenter une tétine pour faciliter son adaptation à l’alimentation au biberon quand il sera prêt, même s’il est nourri avec une sonde.

Concernant les sucettes, il en existe plusieurs modèles pour les prématurés. Citons notamment :

  • la sucette spéciale prématurés : possède une téterelle symétrique en silicone petite et courte, idéal pour les petits palais ;
  • la collerette : permet d’éviter les irritations dues au contact de la salive sur la peau.

En fonction du poids des prématurés, il existe différents tailles de tétines, la première taille étant adaptée pour les bébés de 1 200 grammes au moins.

Quelles séquelles pour un nouveau-né prématuré ?

Il existe des risques de montrer certaines difficultés, d’autant plus marquées quand la naissance est précoce :

  • au niveau respiratoire et digestif principalement ;
  • dans la motricité ;
  • au niveau du comportement du langage et de l’apprentissage ;
  • de la vue ou de l’audition ;
  • ou encore en terme d’insertion sociale.

Besoin de creuser le sujet ?

Ces pros peuvent vous aider