Éviter les chutes du lit des jeunes enfants

Sommaire

La chute est l’accident le plus fréquent chez les enfants de 0 à 6 ans. Cela comprend les chutes du lit, d’une chaise haute, dans les escaliers, etc. Les conséquences pour leur santé peuvent parfois être graves.

Quelles précautions faut-il prendre pour éviter les chutes du lit ?

Lit à barreaux et jeunes enfants

Le danger est de ne pas s’apercevoir que bébé est désormais capable d'escalader son lit pour sortir et… tomber ! Différentes mesures simples peuvent être mises en place pour assurer la sécurité de l’enfant.

Empêcher bébé de passer par-dessus la barrière

S'il dort dans une gigoteuse ou dans une turbulette, le risque est moindre dans un premier temps puisqu’il n’a pas les jambes libres pour escalader les barreaux. Cependant, en grandissant, les bébés arrivent à se hisser par-dessus la barrière rien qu’à la force de leur bras.

De la même façon, le tour de lit peut empêcher les tout-petits de prendre appui pour escalader la barrière.

Faciliter la descente du lit

En grandissant, l’enfant va inévitablement sortir de son lit. Il faut alors accompagner cette nouvelle expérience en le protégeant d’une chute douloureuse.

  • Certains fabricants ont prévu de pouvoir enlever deux barreaux de lit : au lieu d'escalader la barrière, bébé peut sortir du lit par cette ouverture. Montrez-lui cette nouvelle trappe de sortie et il se fera un plaisir de s’y faufiler !
  • Des coussins bien épais ou un tapis installés le long du lit permettent d’amortir la sortie du lit.

Éviter que l'enfant chute d’un lit simple

Quand l'enfant passe d'un lit à barreaux à un lit simple, il n’a pas tout de suite conscience des dimensions de son nouveau lit et peut chuter dans son sommeil.

Il existe quelques astuces simples qui permettent durant cette période de transition de réduire les risques liés aux chutes.

  • Des tapis avec intérieur en mousse peuvent être placés le long du lit (à utiliser surtout lorsque le lit est bas).
  • Des barrières anti-chute de lit se vendent pour sécuriser un temps le lit simple.
  • Des cales en mousse ferme peuvent remplacer les barrières.
  • Si l'on ne souhaite pas faire de dépenses, on utilise des draps deux personnes dans le lit une personne pour bien border l'enfant.
  • Autre astuce, un traversin est glissé sous le drap housse, dans le sens de la longueur, pour caler l'enfant.
  • Enfin, vous pouvez aussi mettre le matelas du lit par terre au début.

Lit superposé : déconseillé aux jeunes enfants

Il est recommandé de ne pas coucher un enfant de moins de 6 ans dans le lit supérieur d'un lit superposé. En effet, selon les normes françaises : « Le couchage en hauteur ne convient pas à des enfants de moins de 6 ans ». Les règles de sécurité imposées aux fabricants concernent donc uniquement les enfants de plus de 6 ans.

Quand s'inquiéter après la chute d’un enfant ?

Pour une chute bénigne, il s’agit juste de soigner les éventuelles contusions légères. Mais il faut ensuite surveiller si de nouveaux signes apparaissent et, le cas échéant, prendre rapidement un avis médical.

Il faut consulter les urgences pédiatriques :

  • si l'enfant n'a pas crié immédiatement ;
  • s'il vomit ;
  • s'il présente des enflures à la tête ;
  • s'il a un comportement ou une somnolence anormale.

Lorsque la chute a été particulièrement forte ou quand l’enfant a heurté un objet dur, les conséquences peuvent être graves, il faut donc être vigilant.

Besoin d'approfondir la question ?

Ces pros peuvent vous aider