Sommeil des nourrissons : se défaire des idées reçues

Sommaire

Quand un enfant met du temps à faire ses nuits, les parents ont tendance à s'inquiéter. Cet objectif d'arriver à ce que son bébé fasse ses nuits le plus vite possible n'en est pas vraiment un : finalement, c'est le manque de sommeil de parents qui motive cette envie !

Nourrisson : quand fera-t-il ses nuits ?

Le nourrisson fera en général ses nuits vers 3-4 mois lorsque son appétit s’est régulé.

Si à 8-9 mois, un enfant se réveille encore la nuit, il faut chercher à comprendre pourquoi, mais pas avant.

Durée de sommeil :

Alors qu'un adulte aura généralement son compte de sommeil après 8 heures, le besoin est différent selon l'âge des enfants :

  • entre 0 à 3 mois : 16 à 17 heures sont nécessaires ;
  • de 3 mois à 1 an : 15 heures.

Les nourrissons ont donc un grand besoin de sommeil. Cependant, ils n'ont pas encore de rythme véritablement régulier, c'est ce qui embête les parents qui, eux, aimeraient pouvoir dormir plus de 3 heures d'affilée !

Lire l'article Ooreka

Rythme et cycle : indépendants de la mère

Si on peut parfois observer une corrélation entre le sommeil de la mère et celui de son enfant, aucune étude n'a encore prouvé ce lien.

Pour l'équilibre de son enfant et l'aider à trouver un rythme, la régularité des heures de coucher et de lever est importante. Le mieux est de repérer son heure spontanée d'endormissement et de la choisir comme heure du coucher.

Évitez les variations trop importantes : occasionnellement, une certaine flexibilité est possible les soirs de fête, de réunions familiales, etc.

L’une des particularités du sommeil du petit enfant réside dans la présence de micro-éveils physiologiques d’une durée de 1 à 10 minutes après chaque cycle de sommeil :

  • Pendant ces microréveils, mieux vaut ne pas intervenir.
  • L'enfant s'habituera à se rendormir seul.

Si le réveil dure plus de 10 minutes et que les pleurs persistent, il faut par contre en comprendre la raison et résoudre le problème : il ne s'agit plus d'un microréveil.

Sieste du nourrisson : indistincte du sommeil nocturne

Contrairement à ce que les parents pensent, la sieste favorise l'endormissement du soir. La sieste compte dans la durée totale de sommeil dont un enfant a besoin. Différente de la sieste de l'adulte où l'organisme est en veille pendant une vingtaine de minutes, la sieste du nourrisson constitue une partie importante de son sommeil global.

Une sieste doit durer le temps nécessaire : l'idéal est de laisser l'enfant se réveiller seul ou de l'aider par des bruits ambiants légers.

  • Jusqu'à 6 mois, l'enfant a souvent besoin de trois siestes : une en fin de matinée et deux dans l'après-midi.
  • De 9 à 12 mois, la sieste de fin d'après-midi est inutile.
  • De 15 à 18 mois, il ne fait souvent plus qu'une sieste, en début d'après-midi.

Faire la sieste est souvent nécessaire jusqu'à l'âge de 4 ans.

Vous voulez d'autres infos, conseils et astuces pour votre nourrisson ?

Ces pros peuvent vous aider